Mon plan d'action

  • Je choisis une date précise (en dehors d’une période de grand stress). J’élimine cigarettes, briquets et cendriers pour cette date.
  • Je décide quels substituts nicotiniques et/ou médicaments je veux utiliser et je les achète en avance.
  • J’écris une liste des bénéfices de l’arrêt et je la regarde pendant les moments difficiles.

  • J’informe mon entourage pour obtenir soutien et compréhension. Je prie mon entourage de ne pas fumer en ma présence. Je décline poliment mais avec fermeté toute offre de cigarette.

  • Je change de routine pour éviter les endroits et les situations où j’avais l’habitude de fumer, p. ex. j’évite momentanément les sorties avec des fumeurs et je quitte la table aussitôt le repas fini (stratégies d’évitement).

  • J’utilise des activités de diversion pour faire face au besoin urgent de fumer, p. ex. je me promène, je bois de l’eau, je mâche un chewing-gum, je me lave les mains (stratégies de compensation).
  • Après l’arrêt, j’évite absolument de reprendre une cigarette même une seule bouffée.

     

« Les premiers 15 jours sont les plus difficiles et les premières sorties entourées de fumeurs également. Je n’ai pas craqué. Ensuite, ma satisfaction personnelle a pris le dessus et cela m’a beaucoup aidé à tenir. Puis l’envie passe, est moins présente et enfin elle disparaît. Aujourd’hui je suis fière de dire que je suis non fumeuse depuis plus de 4 ans. »

Sonia.

Je me motive

J’hésite encore à arrêter de fumer…

En savoir plus