Les méfaits du tabagisme passif

Le tabagisme passif consiste à inhaler, de manière involontaire la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs. La fumée du tabac contient 6 000 substances chimiques parmi lesquelles des irritants, des produits toxiques et plus de 60 substances cancérigènes. La fumée est donc extrêmement nocive pour le fumeur mais elle l’est également pour le non-fumeur qui respire la fumée de cigarette répandue dans l’atmosphère.

null

Chez l'enfant

Le tabagisme passif présente également des risques pour l’enfant né ou à naître. L’exposition d’une femme enceinte à la fumée des autres a ainsi un effet équivalent à un petit tabagisme maternel : les produits chimiques contenus dans la fumée du tabac passent dans le sang de la mère et dans celui du fœtus.

Maladies que le tabagisme passif peut provoquer chez l’enfant :

  • fréquence accrue des rhinopharyngites et des otites
  • irritations des yeux, du nez et de la gorge
  • plus grand risque de crises d’asthme
  • plus grand risque d’infections respiratoires telles que la pneumonie et la bronchite
null

Chez le nourrisson et le fœtus :

  • augmentation des risques de mort subite du nourrisson
  • poids moindre à la naissance
null

Chez l'adulte

Le tabagisme passif aggrave chez l’adulte des pathologies existantes et en crée des nouvelles. Si les risques demeurent certes moins importants que chez le fumeur actif, les conséquences pour la santé du non-fumeur sont réelles. Par ailleurs, ces risques augmentent avec la durée et l’intensité de l’exposition.

Maladies que le tabagisme passif peut provoquer chez l’adulte :

  • cancer du poumon
  • cancer des sinus
  • accidents vasculaires cérébraux
  • accidents cardiaques
  • asthme

Les modes de consommation

Découvrez les différents modes de consommation.

En savoir plus