Les statistiques

Chaque année, la Fondation Cancer publie les résultats de son enquête Le tabagisme au Luxembourg réalisée par TNS Ilres. Ces résultats annuels sont toujours très attendus, car ils permettent d’apprécier l’impact du Plan national de Lutte contre le Tabagisme (PNLT 2016-2020) et toutes les actions menées pour diminuer la prévalence du tabagisme.

Cette enquête se base sur un échantillon représentatif de la population résidente du Luxembourg (en se référant aux données du STATEC) sur base des variables suivantes : âge, sexe, nationalité (luxembourgeoise, portugaise et autres nationalités), région d’habitation et activité professionnelle (oui/non). En 2021, l’échantillon portait sur 3 503 personnes résidentes au Luxembourg et âgées à partir de 16 ans. Les interviews ont été réalisées en ligne via MyPanel de TNS Ilres. Le terrain s’est déroulé durant l’année 2021.

Pour 2021, l’ensemble des chiffres est alarmant. L’enquête révèle que la part de fumeurs ne cesse d’augmenter dans la population Luxembourgeoise et ce, malgré les différents lois antitabac, un PNLT et les actions de prévention.

Plus inquiétant encore, la cigarette en tant que phénomène de société reste tendance et continue d’attirer de nouvelles générations comme en atteste l’augmentation de la part de fumeurs chez les 18 à 24 ans. Pourtant, plus on commence à fumer jeune, plus la dépendance est forte et plus on est exposé aux méfaits du tabagisme sur la santé.

Il est temps d’agir pour protéger la santé de tous.

Au Luxembourg en 2021

0
%
fumeurs
0
%
fumeurs quotidiens
0
%
fumeurs désirent arrêter ou diminuer

La mortalité au Luxembourg

Pour la mortalité liée au tabagisme, l’OMS a fixé un indicateur qui rassemble les différentes pathologies pouvant être causées par le tabac :

  • Tumeurs malignes de la lèvre, de la cavité buccale et du pharynx (C00-C14)
  • Tumeur maligne de l’œsophage (C15)
  • Tumeur maligne du larynx (C32)
  • Tumeur maligne de la trachée (C33)
  • Tumeur maligne des bronches et du poumon (C34)
  • Cardiopathies ischémiques (I20-I25)
  • Maladies cérébrovasculaires (I60-I69)
  • Maladies chroniques des voies respiratoires inférieures (J40-J47)

Il s’agit d’un indicateur général, qui ne permet pas de préciser le nombre exact de personnes décédées des suites de la consommation du tabac, mais qui donne une idée du poids du tabagisme sur la mortalité par différentes causes. Ainsi d’après les statistiques de mortalité, il y a chaque année à peu près 1 000 décès imputables au tabagisme au Luxembourg.

Les méfaits du tabagisme

Le tabac tue plus de sept millions de personnes/an au monde et la moitié des fumeurs actuels mourront prématurément d’une maladie liée au tabac.

En savoir plus